09.04.14 - 03.08.14
Cinémathèque française, Paris

L’exposition consacrée à ce personnage hors du commun, illustre une aventure qui, au-delà de la conservation des films, intégra ceux-ci à une conception élargie de la création artistique. Car telle fut l’invention poétique et « politique» d’Henri Langlois: la transformation d’un objet industriel qu’est le film en objet d’art.

Presse

«Selon le principe de juxtaposition cher à Langlois, et grâce à un superbe jeu de reflets, des oeuvres de Matisse, de Calder ou de Picabia s’invitent dans des images des films projetés. Le cinéma devenant un art plastique comme les autres.»
Jérémie Couston | Telerama

Commissaire : Dominique PAÏNI
Maîtrise d’œuvre : Atelier Maciej Fiszer
Lumières : ACL
Graphisme : Atelier Bastien Morin
Maîtrise d’ouvrage : Cinémathèque Française
Superficie : 600m²